La solidarité n'est pas un crime !

Mis en ligne le 31/01/18


La solidarité n'est pas un crime !

LA SOLIDARITE N’EST PAS UN CRIME !
Les migrants ne sont pas des criminels !

La CGSP s’insurge contre le projet du gouvernement d’autoriser des visites domiciliaires en vue d'arrêter les étrangers en séjour illégal à leur domicile ou au domicile de la personne qui les héberge.


LA BELGIQUE NE RESPECTE PAS LES DROITS DE L’HOMME
 

Il est clair que le projet initié par le secrétaire d’Etat Théo Francken et soutenu par le premier ministre va à l’encontre de notre Constitution qui prévoit explicitement l’inviolabilité du domicile. Il
est aussi contraire à la Déclaration universelle des Droits de l’Homme qui, dans son article 3, prévoit que Tout individu a droit à la vie, à la liberté et à la sûreté de sa personne. En confortant
ainsi le droit à la sûreté, cet article condamne clairement les arrestations arbitraires et illégales et signifie que chaque personne doit être protégée. A fortiori dans le cadre de son domicile.
 

LA POLICE N’EST PAS LA POUR PALLIER LES DEFAILLANCES DE
L’ETAT
 

A l’instar des magistrats, les policiers dénoncent le rôle que le gouvernement entend leur faire jouer dans le cadre de ces visites domiciliaires. S’il relève du rôle de la police de poursuivre et
d’arrêter, même à leur domicile, des personnes s’étant rendues coupables de crimes ou délits, ou suspectées de l’être, il n’entre pas dans les prérogatives du policier de pourchasser des
personnes dont le seul « délit » est de vouloir rester dans le pays. Les candidats à l’asile ne sont pas des criminels. En permettant ces visites domiciliaires, le secrétaire d’Etat à l’Immigration ne fait donc qu’octroyer un pouvoir d’ingérence supplémentaire que nos policiers dénoncent avec force, tant il va à l’encontre des droits et des valeurs fondamentales démocratiques
qu’ils défendent.

Michel Meyer 
Président fédéral

Chris Reniers
Vice-Président fédéral


Nos brèves

  • La FGTB envisage le dépôt d'une liste aux élections de 2019

    L'objectif affiché est de pousser les partis de gauche, PS, PTB et Ecolo, à s'entendre entre eux sur la base d'un programme commun.

    > voir plus
  • La FGTB en mobilisation générale pour la justice sociale

    Les membres du Comité fédéral ont unanimement condamné les attaques répétées du Gouvernement Michel envers les les plus fragilisés de notre société au bénéfice des grandes entreprises et des plus fortunés.

    > voir plus
  • Baromètre socio-économique 2018 de la FGTB : l'heure du bilan

    Au travers de son baromètre, la FGTB met également en lumière l'inadéquation entre les discours de ce gouvernement et les résultats enregistrés jusqu'à présent en termes d'emploi, de pouvoir d'achat, d'allocations sociales, de pensions

    > voir plus

Agenda

  • 02/12/2018 Claim the climate

    Le 2 décembre, mobilisons-nous pour le climat !

    > voir plus

CGSP Bruxelles © 2018