Régularisons pour plus de justice sociale

Mis en ligne le 06/11/17

L'événement se déroule le 12/11/17


Régularisons pour plus de justice sociale

Régulariser les sans-papiers, c’est plus d’égalité pour toutes et tous.
 

Ils/elles travaillent dans l’ombre, sans droits, pour rénover le métro, construire des bâtiments, soigner des malades, garder des enfants, assurer les vaisselles et le nettoyage dans l’Horeca… La plus-value de leur travail (ils/elles gagnent moins que le revenu minimum garanti et n’ouvrent par leur travail aucun droit à la sécurité sociale) va dans les poches de leurs employeurs. Si on trouve à portée de main, à moindre coût, ces travailleuses et des travailleurs si flexibles, pourquoi engager d’autres travailleurs qui coûtent plus cher ? Se développe ainsi une économie informelle. Profitant de la précarité administrative de plus de 100.000 travailleurs sans-papiers, elle exerce une pression à la baisse sur les salaires et sur les conditions de travail, sans parler de l’absence de cotisations pour la Sécurité sociale.

Régularisation

L’égalité pour toutes et tous passe aujourd’hui par la régularisation des travailleuses et des travailleurs sans papiers.

La régularisation est une des conditions sine qua non d’une politique migratoire juste et de la lutte contre le dumping social comme le rappelle la campagne du CNCD-11.11.11.

Le dimanche 12 novembre, nous serons des milliers dans la rue à Bruxelles avec les sans-papiers. Rendez-vous gare du Nord à 14 heures.

Tous ensemble nous réclamerons de la part du gouvernement belge

  • Des droits égaux pour toutes et tous (logement, travail décent, santé, éducation…)
  • Des critères clairs et permanents de régularisation
  • Un titre de séjour pour toute personne dont les droits fondamentaux sont violés ou menacés
  • Un permis de travail et un titre de séjour aux travailleurs qui portent plainte pour exploitation
  • La fin des arrestations arbitraires, de la détention et des expulsions de migrants-tes

Nos brèves

  • Le deal pour l'emploi du gouvernement Michel précipite les demandeurs d'emploi dans la pauvreté

    Le deal pour l'emploi conclu par le gouvernement en juillet n'est pas une bonne nouvelle pour les demandeurs d'emploi. Dans ce deal, un accord a été trouvé sur la réforme des allocations de chômage.

    > voir plus
  • Action "la maladie n'est pas un choix" : les photos

    La maladie n'est pas un choix et les jours de maladie ne sont pas des congés. Nous voulons l'expliquer, une fois de plus, aux Ministre Vandeput et Jambon. Ils ne l'ont clairement pas compris.

    > voir plus

Agenda

  • 11/10/2018 Tout augmente, sauf nos salaires

    > voir plus

CGSP Bruxelles © 2018